Réaction à l’annonce du retrait de Thierry Braillard

Thierry Braillard vient d’annoncer le retrait de sa candidature à l’élection législative dans la 1ère circonscription, territoire sur lequel il est le député actuel. Nous prenons acte de cette annonce.

Le 2 mars dernier, je publiais une lettre ouverte à Thierry Braillard dans laquelle je lui écrivais déjà : « Monsieur le secrétaire d’État, ne faites pas obstacle à la recomposition de la gauche et au renouvellement de la classe politique. Soyez digne, prenez acte de l’impasse de votre quinquennat et laissez la place à une jeunesse qui construira la 6ème république, à cette gauche de combat, écologique, sociale et républicaine. »
http://elliottaubin2017.fr/lettre-ouverte-a-t-braillard/

Ainsi, son retrait, comme celui de François Hollande avant lui, démontre l’échec total du social-libéralisme. Il ne peut en être autrement lorsque les masques du mensonge tombent. Les citoyens se rendent compte qu’ils sont toujours bernés par les mêmes. Le frère jumeau politique, Thomas Rudigoz prend ainsi le relais du bilan gouvernemental que Thierry Braillard vient de lui léguer. Thomas Rudigoz, issus des rangs de l’UDF, est le pur produit du libéralisme économique incarné par le nouveau président E. Macron, qui associe aussi bien des candidats des Républicains et des candidats du Modem…

Son communiqué confirme certaines préoccupations quant aux motifs d’une telle décision, si soudaine.
Les « intrigues », les « guérillas » évoquées font écho à la vieille tambouille politicienne d’appareils qui polluent la vie politique. À Lyon, les investitures d’En Marche ne représentent en aucun cas un renouvellement quelconque.
Nous assistons surtout à l’exacerbation du système Collomb, emprunt de « clanisme », qui distribue les places aux anciens, à son réseau d’élus, pour parfaire une situation de monopole. M. Braillard reconnait donc que le renouvèlement de la vie politique ne passe pas par cette entreprise de communication qu’est En Marche.

Face au nouveau candidat de la « droite plurielle », nous défendrons le camp humaniste avec un projet de société profondément démocratique, écologique et sociale.
Rejoignez notre belle dynamique pour porter le programme de l’Avenir en Commun jusqu’aux bancs de l’assemblée nationale le 18 juin prochain !

Elliott Aubin

 

Lyon Capitale 16/05/2017 : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Elections/Municipales-2014/Lyon/Aubin-prend-acte-du-retrait-de-Braillard-et-tacle-le-systeme-Collomb?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *