Haut les cœurs !

Chers amis, chères amies,

Je voudrais d’abord avoir une pensée particulièrement affectueuse pour tous les « insoumis » et « insoumises » qui ont contribué à bâtir cette campagne présidentielle sans précédent !

Incontestablement, notre méthode de campagne et le moment d’éducation populaire qu’elles ont représenté sont uniques dans l’Histoire politique de notre pays et deviendront une source d’inspiration pour beaucoup. Incontestablement ce qui a été réussi par les artisans d’une France solidaire, écologiste et républicaine, en commençant par notre porte-parole Jean-Luc Mélenchon, qui a su porté avec force et rigueur le programme de l’Avenir en Commun, doit effacer la frustration de ne pas voir la gauche accéder au second tour.

Le 7 mai, le piège des institutions va se retourner contre des millions d’électeurs et d’électrices pris dans la tenaille du choix présidentialiste entre « le pire et ceux qui fabriquent le pire ».

Les insoumis.es devront trancher chacun, en conscience. Pour ma part, je ne favoriserai jamais l’accès au pouvoir de l’extrême droite, mais j’ai pleinement conscience également qu’inéluctablement, la politique libérale qui sera mise en place par Emmanuel Macron – qui s’inscrira dans la continuité de la politique désastreuse menée par François Hollande – renforcera à terme, le Front National.

Il faut refuser la personnalisation de l’élection présidentielle voulue par la Ve République, en relevant dès à présent le défi des législatives pour porter la gauche jusqu’aux rangs de l’assemblée nationale, dans ces 3ème et 4ème tours de l’élection.

La victoire est possible ! Le résultat que nous obtenons est considérable avec plus de 7 millions d’électeurs et d’électrices qui se sont déplacé.e.s pour soutenir notre projet, soit une progression de 3 millions de voix par rapport à 2012.

Nous sortons en tête dans de nombreuses grandes villes comme St-Etienne, Grenoble, Marseille, Lille, Toulouse ou encore Montpellier.

Nous sommes en première position dans plus de 60 circonscriptions et second dans près de 170 autres !

Le résultat du 23 avril démontre que nous devenons la première force politique de gauche incarnant la transformation sociale, démocratique et écologique, indispensable à notre pays. Les grands thèmes que nous portons sont désormais incontournables dans le débat public et politique. Je suis convaincu que la forte dynamique de la France Insoumise saura accueillir d’autres militants ou mouvements, sincèrement engagés à gauche, mais qui cultivent leurs propres sensibilités.

C’est pourquoi nous aurons à cœur de rassembler autour de candidatures citoyennes les 11 et 18 juin prochains. À Lyon, Jean-Luc Mélenchon se place au-dessus de sa moyenne nationale (22,84%).

D’abord en tant qu’adjoint au Maire du 1er arrondissement de Lyon, je me réjouis du score que nous obtenons sur le territoire de la « Colline Insoumise » (35,35%), qui valide la politique que nous portons, avec cette équipe au quotidien, contre la « macronisation » de notre ville.

En tant que candidat aux législatives sur la 1ere circonscription, je suis également très optimiste sur notre capacité à battre les deux candidats de la droite, qu’ils soient Macroniste ou Républicain. La France Insoumise décroche en effet le 2e meilleur score sur ce territoire (23,55%) et double son score par rapport à 2012.

La campagne que j’ai entamée et que je vais poursuivre dès aujourd’hui, avec toute mon équipe, n’a désormais  qu’un seul objectif : la victoire, face au ministre du gouvernement sortant, Thierry Braillard et face à Anne Lorne, candidate de la droite fillonniste clairement sanctionnée le 23 avril.

J’appelle toutes les citoyennes et tous les citoyens qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon et qui se reconnaissent dans les grandes orientations de notre projet pour la France, à rejoindre cette belle dynamique commune. Notre responsabilité est aujourd’hui de faire gagner le camp des Lumières avec des députés de résistance.

Haut les cœurs !

Elliott Aubin

2 réflexions sur « Haut les cœurs ! »

  1. la déception fût à la hauteur de nos espoirs . Mais à 63 ans je sais que la bataille des idées se gagne dans le temps . Avant les prochaines échéances il faudra réunir nos troupes et redonner envie de continuer à ceux qui pourraient être tentés d’abandonner . Mais ils seront minoritaires et la dynamique de la France insoumise leur redonnera confiance .C’est donc regonflés à bloc que retournons au combat.

  2. Merci Elliott. lyonnais insoumis mais pas dans le même circonscription, j’ose espérer que l’ensemble des insoumis seront d’accord avec pour dire, que nous serons non pas derrière notre candidat de circonscription mais bien derrière tous nos candidates et candidats, tout comme nous avons su rester derrière jean-luc. en effet la bataille n’est pas finie, elle continue de se dérouler. il y aura surement quelques variations par rapport aux présidentielles, mais il faudra taper fort surtout là où nos scores sont les plus faibles sans abandonner bien entendu le terrain déjà conquis. a bientôt et bonne chance 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *