Equipe de campagne

« Lyonnais, lyonnaise de naissance ou d’adoption, citoyen, citoyenne, étudiante, étudiant ou enseignant, entrepreneure ou fonctionnaire, militant politique ou associatif, retraitée ou salarié.e … Voilà les visages de La France Insoumise.

Je suis fier de vous présenter cette très belle équipe dynamique avec laquelle nous allons mener cette campagne législative !

Des hommes et des femmes dont les parcours de vie semblent a priori très différents mais qui se retrouvent aujourd’hui ensemble dans l’objectif de faire avancer les grandes idées de notre programme l’Avenir en Commun. J’apprécie ma chance d’être entouré de leurs savoir-faire respectifs et de leurs compétences personnelles.

Ce collectif est amené à s’élargir au fil de la campagne car nous souhaitons accueillir toutes les personnes prêtes à rejoindre cette aventure. »

Elliott Aubin

  • Directeur de campagne : Soel Diab

31 ans – Cadre de la fonction publique territoriale – Ancien Président des jeunes du Mouvement Républicain et Citoyen

Investi dans la vie politique et associative depuis une dizaine d’année, notamment dans le 5ème arrondissement, je reste marqué, comme un moment fondateur de mon engagement, par le référendum sur le traité constitutionnel de mai 2005 et par la trahison du choix du peuple français par la majorité de la classe politique.

Engagé à partir de 2009 auprès de Jean-Pierre Chevènement au sein du Mouvement Républicain et Citoyen, élu comme président des jeunes de ce mouvement et membre de la direction nationale, j’ai toujours défendu une gauche sociale et républicaine.

Je suis profondément attaché au combat historique de la gauche pour l’égalité et la justice sociale.

Nous porterons durant cette campagne la voix de toutes celles et ceux qui estiment que la République et ses valeurs ne sont pas que des slogans et que leurs défenses est un impératif pour sauver l’unité et l’indivisibilité du peuple et de notre nation.

Cette gauche, fidèle à ses combats, est incarnée aujourd’hui par la candidature de Jean-Luc Mélenchon, par le mouvement qui le porte, la France Insoumise, et par les candidats et candidates qui le représenteront.

Elliott Aubin, a démontré, à travers son action d’élu de terrain et par les projets communs que nous avons portés ensemble ces dernières années, sa cohérence et sa force de conviction mais aussi une éthique et une morale indispensables pour renouer la confiance entre le peuple et ses représentants et représentantes.

  • Pôle finances : Jean-François Venet

75 ans – retraité

Plongé dans le grand bain de la vie active en 1959, j’ai débuté comme grouillot dans une petite entreprise de soieries rue Royale à Lyon 1er.

Suite à mon service militaire débuté en 1961, j’ai connu la fin de la guerre d’Algérie puis j’ai enchaîné des emplois de différentes natures, comme employé de garage, vendeur en porte à porte ou encore livreur dans l’ambiance des « trente glorieuses ».

Marié, père de deux enfants, j’ai bénéficié de l’ascenseur social.

Après une reconversion dans le commerce comme VRP puis comme ingénieur commercial pour Alsthom atlantique, j’ai terminé ma carrière comme ingénieur commercial responsable de la zone France, je profite, depuis février 2002, d’une heureuse retraite.

Le référendum sur le projet de constitution européenne de 2005, l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 puis la fondation du parti de gauche par Jean-Luc Mélenchon m’ont convaincu de participer activement à la vie politique de mon pays pour faire vivre et défendre la démocratie, le progrès sociale et la liberté.

  • Pôle communication : Jordan Ruynat et Tatiana Roncero

Jordan : 21 ans – Etudiant en histoire à l’université Lyon 2 – animateur des Jeunes Insoumis du Rhône.

 

J’ai commencé à m’engager en politique en Février 2012 au sein du Parti de Gauche pendant les présidentielles en soutenant la campagne de Jean-Luc Mélenchon, avec la volonté de moderniser les modes de militantismes et de construire un véritable collectif rassemblant diverses personnes venant de différents horizons. Étant actif sur les réseaux sociaux, j’ai très vite eu des responsabilités au sein de la communication du PG national et départemental.

C’est tout naturellement que je me suis retrouvé au sein de la France Insoumise, nouveau mouvement citoyen avec un programme souhaitant véritablement sortir du système institutionnel, économique et européen actuel. Les législatives sont la continuité de la dynamique des présidentielles et il est important de faire connaître des hommes et de femmes portant les valeurs du programme « L’Avenir en commun ».

La première circonscription du Rhône est un territoire pouvant faire émerger une force réellement ancrée dans les valeurs républicaines, laïques, sociales et écologistes, contre les idées réactionnaires des Républicains et du FN, et libéraux du PS et d’En Marche.

***

Tatiana : 20 ans – étudiante en archéologie

Mon engagement vient probablement de mes deux origines.
Uruguayenne par ma mère, j’ai découvert en l’ancien Président José « Pepe » Mujica, un exemple d’humilité et de sobriété qui m’ont profondément inspirée.
Mon arrière grand-père paternel, espagnol, fut un grand résistant durant la dictature de Franco, et les récits de son vécu durant cette période ont bercé mon enfance.
Ce « mélange » des genres dans lequel j’évolue depuis toujours m’a aidée à découvrir le monde et ses difficultés, en développant la sensibilité et le sens de la solidarité indispensables à son amélioration.

Si je m’engage dans cette campagne c’est parce que je pense que Jean-Luc Mélenchon est celui qui représente au mieux nos valeurs républicaines. Il est aussi le seul candidat à mettre en avant notre riche patrimoine culturel. Dans cette circonscription avec Elliott et Michèle, c’est aussi ce patrimoine lyonnais que j’aimerais promouvoir au travers de nos outils de communication.

« Il n’existe pas d’autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle. » (Pierre Lecomte du Nouÿ)

  • Pôle évenementiel : Marie-Alice Jacquiot

Etudiante en sciences de l’éducation – résidente dans le 7ème arrondissement de Lyon.

De par mes études, je suis tout particulièrement sensible aux questions éducatives, mais je m’intéresse également à bien d’autres sujets, notamment les questions environnementales et l’agriculture paysanne.
Mon engagement a pris sa source dans la lutte pour la défense des retraites de 2010, mais aussi lors des élections présidentielles de 2012.
Je milite au Parti de Gauche depuis quelques années déjà, et c’est tout naturellement que j’ai décidé de continuer ma route au sein de la France Insoumise, et de soutenir Elliott Aubin et Michèle Le Dily comme candidat et candidate de la 1ère circonscription du Rhône.
Ces deux personnes sont pour moi les plus à même de défendre les valeurs républicaines et écosocialistes auxquelles j’adhère, au sein d’un territoire vaste et contrasté.

Je côtoie Elliott depuis quelques années maintenant, et j’ai pu, à de nombreuses reprises constater la solidité de son engagement, et la rigueur de son action.
La France insoumise et ses candidats incarnent le nouveau souffle dont notre pays a besoin.

  • Pôle action :  Axelle Gardien

21 ans – AED dans un lycée – étudiante en master de sciences de l’éducation.
Mon engagement politique est parti d’un constat simple : en plus de nourrir un profond amour pour l’humanité, j’ai depuis petite un très fort attachement à notre planète Terre. En grandissant, il est devenu clair que l’un n’allait pas sans l’autre, et je me suis donc entièrement retrouvée dans le mot écosocialisme. Ce terme est porté haut dans le programme de l’Avenir en Commun, et doit être décliné au niveau international aussi bien qu’au niveau national et local.
Mon engagement est parti des manifestations contre le gaz de schiste, contre l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes aussi bien que la lutte contre les diverses injustices et le racisme, ainsi que différentes actions de bénévolat, avec Terre des Hommes entre autres. C’est donc tout naturellement que j’ai souhaité m’investir sur le long terme, et j’ai rejoint le Parti de Gauche il y a maintenant 2 ans et demi, où j’ai pu acquérir l’expérience et la formation militantes que j’ai aujourd’hui, notamment au sein du réseau jeunes. C’est là que j’ai appris que toutes les luttes se rejoignent, et qu’il est important de se battre pour le maintien de la dignité humaine. J’ai eu l’occasion de militer pour la régularisation des sans-papiers à la fac, en faveur de l’accueil des réfugiés, contre la présence de l’extrême-droite groupusculaire dans Lyon, le féminisme, contre la loi travail et les diverses luttes qui se sont produites ces dernières années.

De nos jours, il va de soi qu’il est nécessaire de dépasser la logique des partis qui n’intéresse plus, pour se concentrer sur un projet rassembleur. Telle est la démarche de la France Insoumise, je l’ai naturellement rejointe dès son lancement.

Aujourd’hui, j’ai décidé de rejoindre la campagne des législatives dans la circonscription 1 du Rhône, menée par Elliott Aubin. J’y trouve ma place à travers la diversité des territoires et des populations qui s’y trouvent, et je connais également la sincérité et la rigueur d’Elliott dans ses idées, ses actions, et son engagement.

  • Pôle idées : Alexandre Buizza et Paul Sylvestre

Alexandre : 39 ans – chargé de clientèle – militant écologiste

Lyonnais d’adoption depuis 30 ans et après des études à la Martinère Duchère, j’ai travaillé quelques années dans la restauration.

Suite à cette expérience j’ai tenu un restaurant pendant un an.

Afin de pouvoir profiter de ma famille, je me suis réorienté professionnellement. Actuellement je travaille en tant que chargé de clientèle pour Qualigaz (organisme de contrôle des installations de gaz).

Je suis en couple et j’ai deux enfants.

Mes passions, le jardinage, l’écologie, l’agriculture qui font de moi un défenseur d’une agriculture saine et responsable.

Mon engagement au sein de la France Insoumise est avant tout lié aux questions sociales, environnementales, écologiques et sur l’agriculture. Je me retrouve donc naturellement avec les idées portées par Jean-Luc Mélenchon. Nous porterons, avec Elliott et Michèle, ces combats avec force durant toute la campagne.

***

Paul : 25 ans – normalien, agrégé de géographie

En tant que citoyen, il y a à l’origine de mon engagement le refus d’abandonner à d’autres l’espace politique de notre démocratie. Il y a aussi l’urgence des questions sociales et les valeurs qui fondent notre République, si souvent scandées, et pourtant si souvent oubliés : liberté, égalité, fraternité. Il y a enfin les reniements du parti dit « socialiste », et le dédain de la Commission européenne pour les souffrances des peuples et à l’égard de toute forme de souveraineté nationale.

Je suis né à Lyon et c’est par attachement pour ma ville que je me suis impliqué dans la vie locale, et tout récemment dans ses conseils de quartiers. Je suis également engagé dans la vie associative pour la défense des fondamentaux républicains et l’exemplarité des élus. En 2013, j’ai rejoint le Mouvement Républicain et Citoyen et j’ai milité pendant quatre ans pour une gauche républicaine et sociale avant de rejoindre la France insoumise, qui est bien plus qu’un parti : c’est un mouvement dans lequel se crée aujourd’hui un projet pour la France de demain.

Je côtoie Elliott Aubin depuis plusieurs années et je connais sa fidélité à ses convictions, son énergie, son dévouement, son sens de l’écoute. Ses qualités font de lui le candidat que j’ai voulu soutenir pour ces élections législatives.

 

Référent 2ème arrdt : William Foucaut

23 ans – étudiant en histoire-géographie – surveillant dans une école primaire

Militant depuis l’âge de 18 ans, d’abord sympathisant du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon en 2012, j’y adhère dès 2013 . En premier lieu, c’est l’écosocialisme, le concept de socialisme allié à l’écologie, qui m’a convaincu.

Multipliant les expériences professionnelles et étudiantes, j’ai adopté une approche pluridisciplinaire de la politique. J’ai commencé par l’apprentissage de la communication politique notamment sur les réseaux sociaux, ce qui m’a permis de travailler aux côtés d’Eric Coquerel, candidat en 2014 lors des élections européennes. Par la suite, j’ai surtout axé mon militantisme auprès de la jeunesse. Aujourd’hui, ce sont davantage les questions liées à la sûreté et à la lutte contre l’extrême-droite qui m’animent. Par conséquent, j’ai trouvé dans cette circonscription un beau terrain de lutte. De plus, j’ai travaillé comme employé de tabac entre les voûtes et Confluence dans le 2ème arrondissement, un quartier auquel je suis attaché, qui sait encore, même si cela tend à disparaître, mêler proximité et mixité sociale ; monde ouvrier et étudiant.

Militant d’action depuis des années, participant à des actions civiles non violentes ; manifestant de toute heure contre la loi travail ; participant à Nuit Debout ; aux luttes pour la régularisation des étudiants sans-papiers ; mener de front la théorie et la pratique, voilà un bel engagement.

C’est pourquoi, je suis fier d’intégrer l’équipe de campagne d’Elliott AUBIN, un élu-militant avec qui nous partageons, au-delà de notre amitié, une victoire de terrain avec le Front de Gauche et le GRAM en 2014 lors des municipales. Depuis, il a respecté ses engagements. Il est prêt à recommencer en tant que candidat, et moi à être de ceux qui vont l’épauler !

Référent 5ème arrdt : Soliman Cheyssial 

29 ans – Développeur web dans l’e-commerce

Je ne suis affilié à aucun parti même si je me sens profondément de gauche. La démarche de la France Insoumise m’inspire et me fait militer quotidiennement pour la victoire de notre mouvement aussi bien nationalement que localement.

Parce que je crois au programme et que je suis profondément attaché à ma ville et notamment au 5ème arrondissement que je connais bien, je crois qu’un changement est possible et qu’il est même indispensable.

Référents 7ème arrdt : Fabien Poète et Meriem Boudokhane : 

Fabien : 29 ans – Professeur à l’ENS de Lyon

J’habite entre les 5ème et 7ème arrondissements depuis plus de vingt ans. J’ai passé deux ans aux USA, où j’ai constaté à la fois des conditions de richesse et de misère extrêmes. J’ai rencontré des millionnaires et des étudiantes qui se prostituaient pour pouvoir payer leurs dettes. Puis j’ai passé deux ans (dont huit mois en ambassade) en Nouvelle-Zélande, où les questions d’énergies renouvelables et d’utilisation de la mer sont très importantes.

C’est tout cela, ainsi qu’une sensibilité pour les questions d’égalité des genres, qui a confirmé mon intérêt pour le programme L’Avenir en Commun. Je n’ai jamais été actif dans un parti politique. Dans cette campagne, je suis l’un des référents pour le 7ème arrondissement dans la 1ère circonscription.

***

Meriem :  31 ans, entrepreneure


J’habite dans le 7e arrondissement. J’ai eu des engagements associatifs mais je n’ai jamais encore milité pour une campagne politique. Humaniste, je suis sensible entres autres aux thématiques de la justice sociale, de la préservation de la planète, du bien-être au travail et de l’Education.

Le programme de l’Avenir en commun et l’approche participative et transparente du mouvement m’ont convaincue de m’engager dans cette campagne. Je suis l’une des références du 7ème arrondissement pour la 1ère circonscription.

  • Référent 8ème arrdt : Vincent Exiga

21 ans – Etudiant en Droit-Science Po à l’université Jean Moulin – ancien responsable du Mouvement des Jeunes Socialistes du Rhône

Engagé depuis mes 18 ans en politique à Lyon, j’ai fait mes premiers pas au sein du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes) car profondément socialiste et sensible à la question écologique. Après deux années de militantisme, dont une année à la tête de la fédération du Rhône en tant qu’animateur fédéral, j’ai décidé, par souci de cohérence et face au constat clair que le Parti Socialiste n’avait de socialiste que le nom, de démissionner et de rejoindre la France Insoumise.

Je me retrouve depuis pleinement, entouré de camarades qui partagent mes idées, dans ce mouvement qui ne fête que sa première année mais qui est déjà fort d’un projet novateur et radical.

  • Référente 9ème arrdt : Marie-France Arnal

65ans – retraitée

 

Toute ma vie professionnelle s’est réalisée dans la fonction publique, en tant qu’institutrice, devenue professeur des écoles, puis spécialisée en RASED (Réseau d’aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté) et enfin- après un passage comme secrétaire de CCPE (Commission de Circonscription de l’Enseignement Preelementaire et Elementaire)- enseignante référente, chargée de l’organisation de la scolarisation des élèves en situation de handicap, de l’élémentaire au supérieur. Je suis retraitée depuis 2010, après un peu plus de 40 ans de service.

En bref : J’ai adhéré au PG en 2010, séduite par les idées de Mélenchon et sensible à sa façon de les exprimer, au respect des êtres auxquels il s’adresse dans un souci de clarté et à son refus de toute compromission électoraliste. Jamais encartėe jusque là, car je doutais toujours de la bonne foi des politiciens. Je me reconnais donc dans le mouvement de La France Insoumise et suis une des animatrices du groupe d’appui du 9ème arrondissement.