Candidats

Elliott Aubin – titulaire

23 ans

Adjoint au Maire du 1er arrondissement de Lyon

Co-fondateur d’une association de défense et de promotion des fondamentaux républicains

Auteur de « La Colline Insoumise » (ed. Bruno Leprince)

Etudiant Lettres – Philosophie

Joueur de hockey

 


Investi par le mouvement de La France Insoumise pour la campagne des législatives des 11 et 18 juin prochain, je souhaite remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui ont appuyé ma candidature dans cette démarche, sur la 1ere circonscription du Rhône.

Me présenter sur une circonscription qui traverse 5 arrondissements de notre ville résonne en moi comme une évidence.

Une évidence du cœur d’abord : Né dans le 4ème arrondissement, scolarisé à l’école et au collège public dans le 2ème arrondissement, lycéen dans le 5ème arrondissement, étudiant dans le 7ème arrondissement, élu dans le 1er arrondissement de Lyon en 2014… Je porte aux rues, aux moindres recoins, au patrimoine et aux artisans de Lyon, une affection intime et et une inspiration réelle. Je dois à cette cité, le citoyen que je suis.

Une évidence de convictions ensuite : il est temps de prendre pleinement part à la bataille politique qui s’annonce sur cette circonscription. Celle-ci semble symptomatique d’un échiquier politique en pleine dérive.

D’un côté : une droite réactionnaire et communautaire incarnée par la conseillère régionale A.Lorne (LR) comme un trait d’union avec l’extrême-droite xénophobe et démagogue de T.Joncour (FN).

Lire ma lettre ouverte à Anne Lorne

De l’autre : les petites querelles de castes dynastiques, où les guegerres d’égos et d’appareils prennent le dessus sur les préoccupations réelles des lyonnais : de T.Rudigoz, C.Collomb (En Marche) jusqu’au ministre cumulard T.Braillard (PS/PRG) membre du gouvernement Valls – Hollande.

Lire ma lettre ouverte à Thierry Braillard

Face à eux, je proposerai la voix du renouvellement. Engagé depuis 2010 auprès de Jean-Luc Mélenchon, ma candidature est celle d’une gauche qui, parce qu’elle cherche à analyser, assumer et apprecier son Histoire est prête à écrire, imaginer et inventer ses lendemains.

Je veux être le représentant d’une France avant tout républicaine fidèle à sa devise puisant l’essence et la force de ses valeurs dans l’idéal des Lumières. Liberté Egalite Fraternité Laicité. Une République éthique, exemplaire dans sa propre exigence de transparence qui ne cède ni à la fraude ni à la corruption.

Une France de la 6ème République qui redonnera au peuple sa souveraineté et aux citoyens des moyens concrets d’actions et de décisions.

Une France de l’écologie, consciente que nous ne pouvons « produire à l’infini dans un monde fini ». L’urgence absolue de notre « combat commun » actuel doit être à la préservation de notre écosystème et de sa biodiversité.

Une France de la justice sociale sans laquelle, comme le disait Jaurès, la République ne serait qu’un vain mot.

Une France universaliste qui réaffirmera avec force son indépendance, face aux directives des traités européens et aux dérives de l’OTAN.

Une France de l’émancipation, de la culture, du progrès et de la recherche face à tous les reculs obscurantistes menaçants.

 

Je souhaite également mettre mon expérience d’élu de proximité au service des lyonnais à contribution de la campagne. Dans mon livre « La Colline Insoumise : une nouvelle fabrique pour Lyon »  je tente de mettre en avant la distinction entre les ravages du libéralisme – celui du choix des intérêts privés au détriment de l’intérêt général – et cette force prometteuse qui résiste et réside quotidiennement dans les initiatives citoyennes.

Je constate tous les jours cette soif de commun qui traverse notre pays et qui refuse ainsi les discours résignés et fatalistes …. Nombreux sont ceux et celles qui œuvrent au quotidien pour améliorer, de quelques manières que ce soit, par passion, profession ou association, la vie de leur quartier, de leur voisin, de leur ville. Nombreux sont ceux et celles qui, tous les jours font vivre des valeurs de fraternité et de solidarité par leur engagement politique, associatif, citoyen, professionnel, par leur savoirs faires, leurs ambition d’innovation et de découvertes.

Je veux porter la voix de ces héros de l’ombre qui ré-enchantent nos quotidiens et qui portent en eux-mêmes et dans leurs actes : l’universalité de l’idéal humaniste.

Par ma candidature dans cette élection, c’est cette énergie populaire que je souhaite accompagner jusqu’aux bancs de notre assemblée nationale, avec engagement et responsabilité.

Enfin, avec ma remplaçante Michèle Le Dily, nous porterons cette campagne grâce à la force d’un collectif, avec des femmes et des hommes qui viennent de parcours politiques, associatifs ou citoyens différents. C’est leur engagement riche de leurs diverses sensibilités qui formulera, dans cette élection, la promesse d’une gauche réellement républicaine, écologique et sociale. Nous voulons tendre également la main à toutes celles et tous ceux qui se reconnaitront dans ces mots et le programme de l’Avenir en Commun, porté par Jean-Luc Mélenchon. Déposons ensemble et dès aujourd’hui les premières pierres de notre futur édifice commun.

Le résultat du 1er tour présidentiel vient de démontrer que La France Insoumise est devenue la première force politique de gauche incarnant la transformation sociale, démocratique et écologique, indispensable à notre pays. Le programme humaniste que nous portons et la méthode collaborative de notre campagne sont désormais incontournables dans le débat public et politique.

Le résultat que nous obtenons est considérable avec plus de 7 millions d’électeurs et d’électrices qui se sont déplacés pour soutenir notre projet, soit une progression de 3 millions de voix par rapport à 2012 ! Nous sortons en tête dans de nombreuses grandes villes comme Saint-Etienne, Grenoble, Marseille, Lille, Toulouse ou encore Montpellier. Nous sommes en première position dans près de 70 circonscriptions et second dans 170 autres.

À Lyon, Jean-Luc Mélenchon se place au-dessus de sa moyenne nationale (22,84%).

En tant que candidat aux législatives sur la 1ere circonscription, je suis très optimiste sur notre capacité à battre ici les deux candidats de la droite, qu’ils soient Macroniste ou Républicain. La France Insoumise décroche en effet le 2e meilleur score sur ce territoire (23,55%) (12709 voix) et double son score par rapport à 2012. Si chacun des électeurs de Mélenchon se déplace aux urnes pour cette élection législative, nous pouvons gagner cette circonscription !

A toutes les citoyennes et tous les citoyens qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon et qui se reconnaissent dans les grandes orientations de notre projet pour la France, rejoigniez cette belle dynamique commune. Notre campagne n’a aujourd’hui qu’un seul objectif : la victoire, celle du camp des Lumières.

Fraternellement,

*****

 

Michèle Le Dily – suppléante

58 ans

traductrice diplômée


 

J’étais jeune adulte lorsque je suis venue m’installer à Lyon (pendant 11 ans) pour des raisons professionnelles. J’ai immédiatement aimé cette ville où j’ai fait des rencontres passionnantes de gens originaux et brillants. Ce sont encore des raisons professionnelles qui m’ont poussée à partir m’installer en Haute-Savoie près de Genève, et ce pour de nombreuses années, puis lorsque mes filles sont venues une à une faire leurs études à Lyon, j’y ai vu une belle occasion de revenir m’installer – depuis à présent plus de deux ans – dans cette belle ville que je qualifie comme étant « ma ville de cœur ».

 

Lors de mon premier long séjour à Lyon, je militais au sein d’Amnesty international. En Haute-Savoie, à l’occasion du contre G8 d’Évian de 2003, je me suis rapprochée du groupe Attac d’Annemasse où j’ai milité pendant plusieurs années. J’ai également fait partie d’un collectif de femmes nommé « Collectif 8 mars » avec qui j’ai mené différentes actions de défense des droits des femmes (théâtre, actions sida, ateliers d’écriture, etc.). Par ailleurs, je suis assidûment les rencontres annuelles des Glières (Résistants d’hier et d’aujourd’hui), bel exemple d’éducation populaire.

 

Mes affects en politiques ont toujours été de gauche et c’est plus particulièrement le discours et les idées développées et défendues par Jean-Luc Mélenchon – aujourd’hui porte-parole des militantes et militants du Mouvement « la France insoumise » – qui ont retenu mon attention. Déroulant par ailleurs depuis quelques temps un vrai discours sur l’écologie, ce dernier a déterminé une adhésion forte de ma part ; si bien qu’il avait été mon candidat du premier tour aux dernières élections présidentielles et qu’il sera mon candidat aux premier et deuxième tours des élections présidentielles de 2017.

 

En rejoignant le Mouvement de la France insoumise à ses débuts, j’ai vite réalisé que c’est non seulement un parcours d’éducation populaire et politique intelligent et solide, mais aussi une véritable aventure humaine de travail, de volontés et d’engagements communs qui s’offraient à moi.

 

Un proverbe africain dit : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

 

Nous sommes une équipe composée de nombreuses Insoumises et Insoumis qui nous entourent et nous soutiennent et voulons aller le plus loin possible… ensemble vers un « Avenir en commun » !


Circulaire