Bilan de la campagne du 1er tour

La campagne du 1er tour de l’élection s’achève. Les insoumis.e.s de la 1ère circonscription du Rhône ont choisi de conclure ce temps politique dans un moment de convivialité et de fraternité, à l’image de la campagne menée. En se réunissant sur les cinq places publiques principales du territoire, ils et elles ont réussi une belle démonstration de force pour ce qui aura été le dernier temps fort de la campagne du 1er tour !

À minuit ce soir, la campagne officielle s’arrête, j’en profite donc pour m’exprimer une dernière fois.

1- Dimanche, les français.e.s auront un choix considérable à formuler pour l’avenir du pays. Par leur vote, ils et elles devront trancher entre plusieurs projets de société ….

Faut-il préférer une gouvernance par ordonnance ou tendre vers une expression démocratique plus vaste et ambitieuse ?
Faut-il faire le choix du casting de la Coupole ou instaurer une véritable éthique en politique par le renouvellement des pratiques et des institutions ?
Faut-il continuer avec la menace nucléaire ou mettre en place une planification écologique ?
Faut-il continuer dans cette logique libérale créatrice de précarité ou faire le pari de la relance économique et de l’augmentation des salaires ?
Bref, est-il souhaitable pour l’intérêt général de laisser les pleins pouvoirs au Président Macron ?

Parmi toutes ces questions que nous aurons chacun et chacune à nous poser dimanche dans l’isoloir, une, doit être la plus essentielle : Dois-je voter en faisant le choix de ce qui est bon pour moi, ou dois-je voter en faisant le choix de ce qui, selon moi, est bon pour toutes et tous ?

2 – J’ai été très heureux de mener cette campagne. J’ai eu beaucoup de chance d’être entouré de toutes ces personnes que vous avez pu voir à mes côtés. Je tiens particulièrement à remercier mon équipe de campagne pour l’investissement sans faille dont chacun des membres a fait preuve, avec comme seule et unique source d’engagement, la force des convictions.

Chacun d’entre eux est la preuve vivante, de ce que l’action politique a de plus noble et pour cela je veux les saluer chaleureusement. Notamment mon directeur de campagne, Soel Diab pour le travail considérable qu’il aura accompli et pour les qualités humaines qu’il aura su mettre au profit du collectif.
Michèle, Jordan, Basile, Axelle, Fabien, Marie-France, Jean-François, Laurent, et tous ceux que je ne peux citer … je ne vous remercierai jamais assez pour votre dévouement !

Des soutiens publics de certaines personnalités, jusqu’à la plus petite des attentions, ils m’auront tous à la fois beaucoup aidé et beaucoup touché pendant ces dernières semaines. Ceux-là surpassent les coups bas et les tentatives de déstabilisation dont j’ai pris soin d’esquiver pour mieux y répondre plus tard.

3 – Quel que soit le résultat des élections dimanche, la plupart des objectifs que nous nous étions fixés collectivement en entamant cette campagne, sont à ce jour partiellement remplis :

– Je crois que nous avons, avec ambition et humilité, réussi ce qui a de plus important dans une campagne électorale : présenter avec clarté, cohérence et constance un projet politique aux électeurs et électrices. Nous laissons aux usurpateurs la médiocrité de leurs actes et aux opportunistes leur mépris de la chose publique.
– Considérant qu’une des caractéristiques les plus importantes d’un candidat étant la capacité à faire preuve d’accessibilité, de disponibilité et de proximité, je me suis efforcé de respecter cette ligne de conduite et de rendre compte le plus souvent possible et avec la plus grande transparence de l’état de l’avancée de la campagne.
– Nous nous sommes lancés dans cette bataille politique avec la volonté de faire grandir le camp des Lumières et le projet d’une France humaniste, écologique et sociale face à tous les reculs obscurantistes menaçants. Elle aura été, pour nous, un temps de partage, de réflexion citoyenne et d’éducation populaire très fort. Une campagne nourrie de temps forts, de moments d’émotions, et de rencontres précieuses.

Le combat pour l’émancipation continue.
Je nous souhaite à toutes et tous une belle République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *